Cas de force majeure – L’histoire de Ramatoulaye

Ramatoulaye est encore une adolescente, mais elle est déjà mère. Pour avoir commis le crime inexcusable d’acheter des denrées pour son bébé en période de confinement, elle a subi les pires outrages de la part des forces de l’ordre. Oubliez les journaux des Slimani et Darrieussecq. La réalité du confinement, c’est cela : une oppression accrue sur les faibles et les pauvres, en parallèle à une écœurante complaisance à l’égard des privilégiés. Et, surtout, des policiers sans limite qui pensent avoir un permis de chasse dès qu’ils pénètrent dans certains quartiers. Parce que Ramatoulaye pourrait être une sœur, une amie, une cousine, parce qu’elle n’a pas la voix suffisamment forte pour se faire entendre, parce qu’elle ne méritait d’aucune manière d’être tabassée et humiliée, découvrez et partagez ce nouvel épisode de « Cas de force majeure », intitulé « L’histoire de Ramatoulaye ».

1 thought on “Cas de force majeure – L’histoire de Ramatoulaye

Leave a Comment