Cas de force majeure – L’histoire d’Emira

À 10 ans, Emira s’est trouvée au centre d’un emballement délirant et traumatisant qui la marquera sans doute à vie en étant emmenée au poste pour des propos qui ne correspondaient pas aux attentes de la société. Certains, oubliant toute empathie et toute notion de droits humains, cautionnent et applaudissent, osant même mettre dans la balance la mort horrible de Samuel Paty. Comme si, du haut de ses 10 ans, Emira pouvait avoir la compréhension totale de cet événement horrible et pouvait en être tenue responsable en partie. Comme si l’effroyable expérience qu’elle a vécue pouvait être autre chose que contre-productive.

Son histoire symbolise les dérives sécuritaires qui nous conduisent lentement, à force d’acceptations successives de situations inacceptables, vers une société liberticide. A nous tous de rester vigilants.

Leave a Comment